Reportage photo « Enchères littéraires »

Je reviens vers mes matériaux publiés – comme celui-ci- durant l’année 2011.
Nous avons à Minsk une communauté littéraire « Litaraturnae pradmestse » (Faubourg littéraire) qui organise des soirées poétiques et originales….
La publication du reportage photo a paru le 12 mars 2011 – mais le 29 décembre 2011 une autre soirée annuelle se prépare – pour fêter culturellement le Noël…

Enchères littéraires (Kirmash musau)

Des hobbits arrivent au musée Yanka Kupala, Minsk, Bélarus! La communauté « Faubourg littéraire » a organisé sa soirée traditionnelle sous forme d’enchères de moussy – les enchères avec les cadeaux qui ne vous sont plus utiles, pour échanger de choses intéressantes et apprendre des histoires extraordinaires.
        Au début chaque visiteur reçoît des « devises » spéciales – des « simulacrics » – pour acheter les lots mis aux enchères. 
       L’écrivaine Ludmila Rubleuskaya (chef de la communauté) présente Ragneda Kryshtaliuk – un simulacre (copie sans original) conçu par le « Faubourg littéraire », qui a la forme d’un parapluie rose avec des « cornes ».
        Ludmila Ivanauna, modératrice des enchères, a une mission pas facile – présenter chaque participant, « inventariser » des lots nombreux, suivre le cours du temps et l’échange de « devises » contre les objets de toute sorte de valeur et type d’usage…
         Le lot du poète Viktar Loupasin n’est pas matériel – il a mis aux enchères son nom de plume – « Ываноў » ‘(racheté par la suite par un autre poète Ales’ Tourovitch).
    Lors de son intervention Viktar a présenté une romance « indécente » et de poèmes très courts dont la traduction du poème « 40 fois par 1 » (un, un, un etc).
         Les enchères 2011 (réalisées au début de l’année au lieu du décembre 2010) ont été très littéraires – presque tous les intervenants ont décidé de se débarasser des livres et même de séries de livres… Tatsyana Barysiuk a proposé les livres de Valentin Pikul, Umberto Eco, le recueil de poèmes de son père Piotr Barysiuk.
        Ales’ Emelyanau a présenté le lot « Taras na Parnase » (livre en trois langues)
         …et des poèmes limericks (l’auteur Andrei Khadanovitch) à la guitare.
         Vika Trenas a offert des trombones de l’écrivain Ales’ Navarytch de diffférentes dimensions et un bloc-notes sympa (elle collectionne des bloc-notes au fait).
       Un hérisson vert et le premier recueil de poèmes – de Mikola Kandratau.
        Le poète, directeur de la maison d’édition « Mastatskaya litaratura » avec le lot traditionnel – son recueil de poèmes – il y a toujours des volontaires à l’acheter.
        Aksana Spryntchan a « actualisé » une des histoires de l' »Encyclopédie des instruments populaires biélorusses ».
        « Rosateur » – créateur de rêves roses – un lot mignon pour enfants de Yarash Malisheuski, musicien, historien, collectionneur des instruments musicaux, mari d’Aksana.
         …il a présenté sa chanson du cycle des soirées « 7 miracles du Bélarus » .
         Piatro Vasiutchenka a raconté l’histoire des deux auteurs de l’édition rare « Aventures d’un empoté ». Les aventures de l’étudiant, héros principal du livre, restent actuels même des dizaines des années plus tard.
        Tatsiyana Sivets a préparé pour les enchères plusieurs livres intéressants dont l »édition du « Dictionnaire phraséologique de la langue biélorusse » Lepeshev, et un lot original – la première présentation du son le plus nouveau poème.
Yuras Neratok a des lots très pratiques (tire-bouchon, jeu de cartes mythologiques).
Tatsyana Pratasevitch et des fils à coudre magiques.
Алесь Туровіч прапанаваў сваю кніжку і цэлы чамадан сюрпрызаў.
Ales’ Tourovitch avec un attaché-case de cadeaux
      Tous les objets ont trouvé de nouveaux propriétaires et certains ont même fait de l’agiotage et provoqué la création des « coalitions financières » (les gens réunissent leurs simulacres pour acheter un objet).
Tatsyana Sivets a reçu le livre de Viktar Shnip et lui a offert le sien.

Ludmila Ivanauna et le lot pas littéraire de Julie Novik.

Photos et texte – Julie Novik


Source biélorusse http://rv-blr.com/myastina/photos/533

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s