La mémoire visuelle de l’histoire au Musée de l’histoire de Minsk: expo photo

Le 20 février à 18.00 au Musée de l’histoire de la ville de Minsk ouvre l’exposition photo La mémoire visuelle de l’histoire ( la photographie biélorusse des années 60-80 du XX siècle, du fond du Club photo populaire Minsk). L’exposition fait partie du programme du Festival de photographie de Minsk. Le curateur de l’exposition Evgeni Koziulia qui a dirigé le Club photo populaire Minsk pendant un long temps, parle des oeuvres photographies exposées:

– L’exposition La mémoire visuelle de l’histoire est une suite du projet avec le même nom qui a été réalisé au sein du Club photo Minsk durant les années 2010 et 2011. Les photos, les images photographiques nous reviennent dans une époque de leur création – les années 60-80 du siècle passé. Les spectateurs pourront voir et se rappeler les genres et direction du travail des photographes de l’époque ainsi que les approches créatives. Bien sûr, aujourd’hui on regarde certaines choses avec un sourire mais il y a des oeuvres qui restent toujours actuelles. Il s’agit du niveau du professionnalisme photographique dont certains photographes ont fait preuve dans ces années.

–  Qui sont les auteurs dont les travaux sont exposés? 

– Tandis que le projet  La mémoire visuelle de l’histoire réalisé au sein du Club photo Minsk, a présenté les oeuvres biélorusses et étrangères, avec l’exposition photo en question nous nous concentrons exclusivement sur la photographie biélorusse de l’époque. Je noterais que ce n’est pas une exposition exhaustive qui donne l’image sur la photographie biélorusse en général. Ce ne sont que les photos des fonds du Club photo populaire Minsk. Quand même, l’exposition est assez grande, près de 110 oeuvres de 57 auteurs seront présentées! Evidemment, il est difficile d’énumérer tout le monde, certains noms sont Yuri Vasiliev, Viktor Butra, Viktor Gontcharenko, Mikhail Zhilinski, Anatoli Dudkin… Ces auteurs, à leur époque ont été la fierté de la photographie biélorusse.

– Pourquoi cette époque – les années 60-80? 

– La période n’est pas choisie par hasard: les années 60-80 sont marquées par un essor grandiose de la création photographique dans notre pays. Des clubs photo sont ouverts, des communautés photographiques diverses se créent partout. Bien sûr c’était la photographie en noir et blanc. Mais le niveau des photographes de Minsk de l’époque, à mon avis, aujourd’hui, dans le contexte de la photographie digitale de masse, n’est pas encore atteint. Evidemment, il existe des oeuvres magnifiques faites avec un appareil photo digital, ce n’est pas mis en doute! Le digital fait l’avenir, nous nous en rendons compte. Mais je pense que l’exposition que nous aimerions montrer, peut servir pour chaque photographe d’aujourd’hui une vraie école professionnelle. En plus, ces images ce sont déjà l’histoire, et il faut la connaître pour évoluer et avancer.

L’exposition La mémoire visuelle de l’histoire est ouverte du 20 février jusqu’au 21 mars. Adresse du musée: rue Revolutsionnaya, 6a,8a,10, ouvert du mercredi au dimanche 11h-19h. Les organisateurs invitent tout le monde à rafraîchir la « mémoire visuelle » et découvrir la photographie biélorusse des dizaines des années passées.

237Q8997-1

L’exposition en cours de montage

237Q9000-1

Les oeuvres ont l’air bien même sur le plancher…

237Q9012-1

La partie centrale de l’exposition

237Q9005-1

237Q9014-1

237Q9015-1

237Q9022-1

237Q9020-1

 Auteur de l’interview en russe – Ludmila Drik
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s