La cuisine de vélo à Minsk

Le 25 juillet au centre de Minsk est ouverte la cuisine de vélo Garage 38 – un phénomène nouveau pour le Bélarus. C’est un atelier où chacun peut réparer son vélo, seul ou avec l’aide des volontaires. Il se trouve près de l’église catholique de Saint Roch, av. Nezavisimosti, 44.

Il est souhaitable (et nécessaire!) d’apporter des pièces de rechanges qui ne vous sont plus utiles, mais dont pourront avoir besoin d’autres amateurs du vélo.

Le chef de la Société du cyclisme de Minsk Evgeni Khorouzhy qui a organisé tout cela, avoue que l’atelier va est ouvert le mercredi et le jeudi de 18h à 21h.

Nous voudrions que Minsk devienne encore plus cycliste. Nous espérons que ce lieu réunira les gens intéressés par le vélo et le cyclisme. Comme cela arrive à l’étranger, cela serait un lieu de rencontres et soirées communes. 

Le format même suppose quelque chose de nouveau pour le milieu urbain de Minsk – c’est un établissement non commercial où les volontaires aideront à réparer votre vélo, et les amateurs les plus habiles pourront le faire eux-mêmes. Aussi seront mises à votre disposition les pièces de rechange offertes par d’autres cyclistes, annonce le site web de la Société du cyclisme de Minsk.

Le mouvement BikeKitchen est né aux Etats-Unis d’où il s’est répandu dans le monde entier et arrivé enfin au Bélarus. Je n’aime pas trop tout l’américain car ils sont nocifs mais c’est la seule idée qui me plaise, et elle aura du succès !  affirme le célèbre cycliste américain John Roseman, qui a lancé l’idée de la cuisine de vélo.

Après les allocutions d’Evgeni et John sur le nouveau projet, ils ont coupé ensemble le petit ruban rouge dont le rôle a été incarné par la chaîne du vélo.

Avec Naviny.by Evgeni Khorouzhy a partagé ses projets – organiser des workshops de réparation des vélos à la base de l’atelier, pour faire apprendre à tous les intéressés à entretenir leur ami en fer. Aussi, selon Evgeni, Garage 38 offrirait aux amateurs cyclistes l’opportunité de réaliser des projets autour du vélo – des diffusions ciné ou aide les maisons d’enfants.  

Les visiteurs ont échangé d’expérience et de contacts, et bu du thé d’un vrai samovar que John porte sur le porte-bagages de son vélo.

Je crois que ce projet est prometteur, avoue le cycliste avec 4 ans d’expérience Vadim. Je ne suis pas sûr d’y venir pour voir le monde, car je n’aime pas trop les soirées. En dernier temps à Minsk le nombre des ateliers de vélo a augmenté considérablement car le nombre des vélos accroît. Je n’ai pas d’idée sur la qualité de leur service car je répare mon vélo moi-même. Mais s’il tombe en panne et je ne pourrai pas le faire, je viendrai ici.

L’idée me plaît bien! dit la cycliste Anna. C’est au centre ville, pratiquement gratuit. Comme je fais souvent du vélo, il m’est important de maîtriser la réparation. Ici il y a plein des spécialistes, volontaires qui pourront m’expliquer ce mécanisme mystérieux du vélo. 

Encore plus, c’est la communication avec mes compagnons, de nouvelles rencontres. Tous les cyclistes que je connais, ont déjà appris ce lieu. Bien sûr, je vais donner des conseils aux débutants, par exemple qu’ici vous pouvez apprendre gratuitement à remplacer la chambre du vélo. 

Source de l’article et photos: http://naviny.by/rubrics/society/2013/07/26/ic_articles_116_182466/, auteur journaliste Asia Paplauskaja.

Page facebook avec les nouveaux rendez-vous

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s