Le blues de la nuit blanche. L’histoire d’une chanson

Aujourd’hui la musique de blues est devenue un phénomène à caractère d’élite dans l’espace culturel du monde. Lors de son existence chaque pays a vu se former des communautés de blues particulières. Dans certains cas on peut même parler des écoles nationales de blues – quand le blues est interprété non seulement en anglais, sa langue traditionnelle, mais en d’autres langues. Il existe aussi le blues en bélarussien. 

blues au bélarus Yury Niesciarenka

Yury Niesciarenka est un musicien biélorusse pour lequel le rock et le blues sont les centres d’intérêt principaux. Ce n’est pas par hasard que son groupe musical porte le nom “White Night Blues”. Le groupe existe pendant plus de dix ans. Lors de ce temps Yury Niesciarenka avec son équipe a pu prendre part aux plusieurs festivals au Bélarus et à l’étranger, présenter les programmes de concert d’auteur, faire paraître plusieurs disques en langues différentes.

Yury Niesciarenka musicien biélorusse blues et son groupe White Night Blues

Yury Niesciarenka musicien biélorusse blues

Le public est surtout attiré par les chansons que Yury interprète en bélarussien, sa langue natale. Pourtant le musicien compte dans son répertoire les compositions en anglais, polonais, russe, il fait des traductions et aspire à tisser les liens culturels internationaux.

Yury Niesciarenka musicien biélorusse blues

La chanson « Le blues de la nuit blanche » est la carte de visite de son groupe. L’idée de la présenter en plusieurs langues étrangères est née spontanément.

« Quand j’ai reçu la proposition de traduire « Le blues de la nuit blanche » en français, j’ai été très intéressé par cette expérience même si j’ai jamais parlé français. La nouvelle image sonore de la chanson m’a entraîné. Les premiers auditeurs – mes amis et collègues musiciens, ont aimé l’idée et conseillé de continuer le travail dans cette direction », raconte Yury.

Chers lecteurs, on vous propose d’écouter la composition en bélarussien et en français sur ce blog – ci-dessous. Interprétation – Yury Niesciarenka, traduction en français – Julie Novik.

C’est une première tentative du musicien d’assimiler la langue française, alors vous pouvez consulter les textes de la chanson d’avance pour comprendre mieux. En tout cas, c’est l’atmosphère du blues et l’humeur créée par la composition qui importent.

Le blues de la nuit blanche

Le temps d’automne dans la nuit

Quand le brouillard nous éblouit,

Défiant l’obscurité étanche

Je chante le blues de la nuit blanche

Ma mélodie résonne pour toi

Qui prêtes l’oreille et qui crois

Au bon soleil du jour suivant

Et à ce blues nocturne et blanc

A l’aube du jour apparaîtrait

Le chemin à suivre, seul et vrai

En attendant résonne pourtant

Mon blues nocturne, doux et blanc

et l’original en bélarussien :

Блюз Белай Ночы

Начною восеньскай парой

Калі імгла заслепіць вочы

Я цемры ўсёй наперакор

Сьпяваю блюз, блюз белай ночы

Гучыць мелодыя мая

Яе пачуць любы ахвочы

Хто верыць сонечнасці дня

І ў гэты блюз, блюз белай ночы

Палоскай яркаю зары

Дзень пазаве на шлях прарочы

Яго чакаючы гучыць

Мой светлы блюз, блюз белай ночы

5 faits intéressants sur le travail créateur du musicien:

1. Le groupe musical White Night Blues a fêté ses 10 ans par plusieurs interventions commémoratives ainsi que par l’édition de l’album de concert Live In Poland, dont les compositions ont été enregistrées lors du festival international BialaBluesFestival.

2. Actuellement Yury Niesciarenka termine son travail sur l’enregistrement de l’album solo. Le solo précédent a été édité en 2007 sous le titre “S’viata Vialikikh Dazhdzhoy » (« La fête des Grandes Pluies »). A part les projets personnels, le musicien participe à ceux collectifs avec les créateurs du Bélarus, de la Russie et Pologne, ses chansons apparaissent sur plusieurs disques collectifs qui représentent la musique bélarussienne à l’étranger.

3. Yury a préparé l’édition et participé comme auteur du disque « L’album des chansons d’école« . Ce programme assemble les chansons d’auteur en bélarussien pour les écoliers et a été présenté dans plusieurs villes du Bélarus et à l’étranger.

4. Yury Niesciarenka est aussi organisateur des événements culturels. Il organise les concerts, expositions, rencontres littéraires afin de promouvoir la culture bélarussienne. Un des événements les plus récents – l’exposition « La musique de la tapisserie » où s’unissent les arts différents.

5. Yury écrit la prose et la poésie, traduit depuis les langues russe, anglais et polonais. Ses oeuvres ont été publiées dans plusieurs éditions du Bélarus. Il fait aussi du journalisme – ses articles, critiques, revus au sujet de la culture contemporaine apparaissent de temps en temps dans les médias et sur internet.

Auteur du texte en bélarussien – Vika Trenas, journaliste, art manageur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s