Le Bélarus présenté à Paris au salon du tourisme et des voyages

Les beautés du Bélarus ont été présentées lors du salon international du tourisme Top Resa (IFTM). Au stand biélorusse, de nouveaux circuits touristiques étaient proposés aux professionnels du secteur touristique et, bien sûr, le prochain Championnat du Monde de hockey sur glace.

En lien ci-dessous, le reportage de la ville la plus romantique de la planète où le correspondant de la chaîne Belteleradiocompany (TVR.BY) Kseniya Rabtchinksaya a pu observer les dernières tendances en matière de tourisme et a pu évaluer dans ce contexte les ambitions biélorusses.

reportage TV sur la participation du Bélarus au salon Top Resa

Le français Rémi Derrien voyage davantage que la plupart des français. Après avoir visité plus d’une trentaine de pays, il assure que ce n’est pas terminé. Il s’est rendu près de vingt fois en Russie et il y a trouvé beaucoup d’amis dont l’un l’a intéressé au Bélarus.

Au Bélarus, Rémi est impressionné par Vitebsk qu’il a visité cet été, aimant également Mir et Niasvij. Mais il n’arrive plus à se souvenir de toutes les villes par lesquelles il est passé : Marina Gorka, Navagroudak, Gomel et encore beaucoup d’autres grandes et petites… Il connaît semble t-il Minsk peut être mieux que Paris et n’a plus besoin de carte pour se repérer. En errant, il se retrouve dans la rue Révolutionaya qu’il considère désormais comme un de ses endroits favoris. Mais, une fois arrivé dans la capitale, avant tout il se rend dans l’avenue Nezavisimosti, se dirige vers le bureau de poste principale – regarde les bâtiments du style Empire (stalinien) – et s’émerveille comme si c’était la première fois.

A Paris, il est difficile de penser qu’un français pourrait être admiratif de l’architecture de Minsk. Mais Rémi avoue qu’il a déjà planifié son prochain voyage à la fin du mois d’octobre, même après avoir visité le Bélarus 11 fois. Il envisage même de rédiger un livre sur ses voyages.

Il existe déjà un guide touristique en langue française sur les lieux touristiques en Bélarus et pour le salon international du tourisme Top Resa à Paris ont été traduits les brochures sur les châteaux de Mir, Niasvij, sur le musée Marc Chagall très apprécié des français et évidemment la carte « verte » du pays qui cette saison a encore confirmer la haute popularité du tourisme écologique en Europe.

Les français n’étaient pas les seuls à aimer le stand biélorusse. Nous avons été invités à présenter nos différents sites touristiques aux salons du tourisme en Ouzbékistan ainsi qu’en Azerbaïdjan. L’étendue du salon est telle que l’on est impressionné de parcourir le monde entier en quelques pas et voyager du Chili à Chypre, de Miami aux Emirats Arabes Unis en quelques minutes . Plus de 1000 stands, 150 pays et quelques centaines de compagnies aériennes et des opérateurs du tourisme du monde entier sont réunis. Il faudra plusieurs heures pour faire le tour d’un salon du tourisme qui est principalement visité par les professionnels qui viennent avec la mission de découvrir de nouveaux itinéraires et négocier des partenariats.

La première journée, les représentants de l’Agence Nationale du tourisme ont discuté avec les opérateurs touristiques français de l’organisation de voyages dans notre pays. Depuis peu de temps, les visas peuvent être délivrés chaque jour de la semaine à Paris par l’Ambassade de la République du Bélarus.

De nouveaux projets ont été présentés au salon mais aussi à l’accueil spécial de l’Ambassade. Un des itinéraires les plus intéressants pour les français actuellement est celui des batailles de Napoléon Bonaparte. Son descendant Charles Napoléon a visité une fois notre pays et maintenant planifie un autre voyage avec un groupe de touristes – le projet s’intitule « La direction de Napoléon. Les routes »

En dehors de l’héritage historique, le stand biélorusse a présenté le Championnat du Monde de hockey sur glace de 2014 qui focalisait le plus l’attention des français qui s’intéressaient aussi : aux questions culinaires, à l’hébergement et bien entendu à l’obtention des visas.

En dehors de l’héritage historique, le stand biélorusse a présenté le Championnat du Monde de hockey sur glace de 2014 qui focalisait le plus l’attention des français qui s’intéressaient aussi : aux questions culinaires, à l’hébergement et bien entendu à l’obtention des visas. D’ailleurs les Biélorusses ont aimé le plus répondre à cette dernière question concernant les visas en expliquant que le billet du championnat du monde serait le passe partout pour obtenir le visa pour cette période.

Même s’il reste moins de 6 mois avant cet événement sportif d’envergure mondiale, il y aura des surprises concoctées pour les fans de hockey sur glace. Ce n’est pas un secret pour les français qu’il y ait des choses à voir au Bélarus, et chacun peut y trouver quelque chose d’unique et personnel : la rivière Bérézina, lieu symbolique de la Campagne de Russie en 1812, un ensemble de châteaux, des circuits d’éco-tourisme, ou même, comme le dit Rémi Derrien, une atmosphère chaleureuse, accueillante et paisible. C’est pour réfléchir sur la vie dans cette quiétude qu’il est revenu plus d’une dizaine de fois et assure vouloir y revenir de nouveau.

L’article est traduit depuis l’original en russe http://www.tvr.by/rus/newsvcv.asp?id=10913&cid=25 où vous pouvez aussi télécharger la vidéo du reportage en russe. 

D’ailleurs, voici comment Rémi Derrien réagit au reportage: « Cette interview de la chaîne d’Etat biélorusse est une bonne expérience personnelle. Ce petit voyageur et non touriste que je suis continue sa quête de découvertes de personnes et de lieux car c’est une façon de me surprendre toujours davantage et de sentir la vie. Depuis le début, l’homme est un nomade depuis la nuit des temps… se sédentariser est je pourrais dire « contre nature »… la joie de vivre réapparaît dans le voyage et devient une source intarissable dans le mouvement. »….

Vous pouvez lire aussi une grande interview avec Rémi en russe ici – http://news.tut.by/society/363387.html 

Un grand merci à Rémi pour la relecture de cet article.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s