Les Atlas de la Bérézina

Dans le contexte de la Commémoration du 201ème anniversaire du franchissement de la Bérézina nous vous invitons cordialement à Minsk (Bélarus/Biélorussie), à l’ouverture de l’exposition artistique « Les Atlas de la Bérézina ».

les Atlas de la Bérézina

La toile « Les Atlas de la Bérézina » sera présentée à l’ouverture de l’exposition d’art personnelle de Vladimir Saiko qui aura lieu le 20 novembre, à 17 h, à l’Institut de théologie saints Cyrille et Méthode auprès de l’Université Biélorusse d’Etat, av. Nezavisimosti 24/ 307 (métro Oktyabrskaya).

Le sujet de la toile peinte se base sur l’exploit héroïque commis par les représentants du Grand-Duché de Lituanie (Litsviny) pendant la construction du passage de la rivière Bérézina lors de la retraite des armées de Napoléon Bonaparte de Moscou.

L’exposition vise à faire renaître les anciens idéaux de la moralité slave qui présente l’image d’une femme-mère dont les fils seraient capables de maintenir le globe terrestre, comme les Atlas anciens. Cette image a été repensée par le jeune artiste Saiko dans la toile de batailles « Les Atlas de la Bérézina » vue dans le contexte de la guerre 1812 devenue civile pour le Bélarus.

Ce n’est plus un secret que cette guerre était civile et notre peuple a perdu les gens des deux côtés. Lors du passage même de la rivière plusieurs mille des Français, Polonais, Litsvinys et Russes ont péri mais la plus tragique de toutes les morts était celle des « Atlas » – sapeurs du Grand-Duché de Lituanie et moujiks de Studienka, village au bord de la rivière… Eux seuls ont été capables de supporter l’eau glaciale et le poids monstrueux de l’armée reculante, ils ont subi et péri là, dans l’eau de novembre, comme les héros et patriotes. Le 201ième automne passe depuis lors mais l’événement n’est pas oublié, et a même inspiré le peintre Vladimir Saiko à créer une oeuvre artistique pour faire revivre cet exploit… 

L’exposition de l’artiste qui ouvre ce jour, compte d’autres toiles présentant l’ouvrage du jeune artiste en sa variété où on trouve l’image de la bonté, la beauté psychologique et la haute moralité  de la Patrie dans les paysages, portraits, nature morte, toiles de batailles… Saiko a pour mission de créer et dévoiler la vraie beauté de la vie, la psychologie des émotions dans la lutte pour la justice et l’humanité.

Liens à ce sujet:

Commémoration officielle de l’Ambassade de France en Biélorussie le 23 novembre http://www.ambafrance-by.org/Commemoration-du-201eme

Exposition d’art 2013 consacrée à la guerre 1812

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. LOUYOT Michel dit :

    Hommage aux sapeurs du Grand Duché de Lituanie et aux moujiks de Studienka et puisse le sang versé contribuer au rapprochement de tous les peuples européens.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s