Image de la France en Biélorussie

En 2013 un nombre de ministères français ont lancé une mission de réflexion destinée à mettre en lumière les enjeux et les moyens de mise en oeuvre d’une marque FRANCE. Cette mission, présidée par M. Philippe Lentschener (groupe “McCANN”), a pour objectif de rendre l’image de la France à l’étranger plus attractive : produits et services « made in France » plus compétitifs, économie nationale ouverte aux investisseurs étrangers.

La Biélorussie faisant partie du grand marché commun de l’Union douanière (Russie, Kazakhstan, Biélorussie) a toujours été très liée au contexte culturel français, sera-elle sensible à un nouveau message économique français ? La question est à l’ordre du jour d’un large débat avec les agents actifs du dialogue franco-biélorusse.

Les participants au Projet sont les Représentants officiels de la République Française en Biélorussie, experts du domaine culturel, représentants des marques françaises (automobile, agriculture, industrie pharmaceutique, haute technologie, restauration et hôtellerie, agro-alimentaire, produits de beauté et parfumerie).

Les témoignages de plus de 20 personnes consernées par le sujet seront présentés sous forme d’un film sous-titré en français autour de la marque FRANCE en Biélorussie qui sera disponible au grand public sur le Web.
Ce Projet est réalisé en partenariat avec l’Ambassade de France en Biélorussie à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie. Suivez l’actualité du projet : https://www.facebook.com/FranceGroup

brand de France au belarus

19 Mars

La France, c’est du féminin ?

Catherine Deneuve, Sophie Marceau, Carla Bruni, Adèle Exarchopoulos … Toute une pléade des Françaises qui incarnent aujourd’hui la beauté féminine dans toute sa multitude de facettes.

Igor Soukmanov, directeur artistique du Festival international du film à Minsk, critique du cinéma, explique que nos clichés sur la femme se créent grâce aux grands maîtres du cinéma français.

La « nouvelle vague » nous a séduit avec ses vedettes aristocratiques glamour… Plus tard, la caméra est sortie dans les rues de Paris pour s’approcher du quotidien de la femme moderne. Cette dernière n’est plus en robe signé Dior mais se fait découvrir à travers ses problèmes sentimetaux, de famille, de carrière… Le grand écran déshabille la femme dans le sens propre et figuré du terme et tout ça pour dévoiler les secrets et les fantasmes de la nature féminine.

Or, notre image de la France d’aujourd’hui ne peut pas être complète sans la Coupe du monde de 1998 et la personnalité forte de Zinédine Zidane grâce à qui on a tous mémorisé : « Allons enfants de la Patri-i-e… », rappelle Victor Radkov, rédacteur en chef des magazines urbains « YA » et « Sapiens », président du Conseil de tutelle de la Fondation « Idea ».

L’équilibre des gendres est respecté.

 

8 avril

Marque FRANCE en Biélorussie : quelle langue parler ?

L’image de la France est souvent associée à son patrimoine culturel riche et varié qui se traduit par sa langue mélodieuse et envoutante.

Selon les participants au projet «Marque FRANCE en Biélorussie», parler français aujourd’hui comme hier, c’est tendance dans les milieux intellectuels biéloursses.

En dépit du cliché répendu sur le monde IT exclusivement anglophone, le développeur biélorusse ScienceSoft, présent dans plus de 20 pays du monde entier, a préféré la langue française pour pénétrer le marché françis IT et a su trouver ses premiers clients beaucoup plus facilement grâce au français, – souligne Uladzimir Radkevitch, vice-président du dévelopement et des ventes du group ScienceSoft.

Natalia Sandrigaïlo, représentante de la société Cravt, leader du marché biélorusse des parfums et produits de beauté haut de gamme, ajoute que la « Magie noire » de Lancôme tant aimée des femmes soviétiques qui, hélas !, ne le connaissaient que sous son nom traduit en russe, revient aujourd’hui dans les parfumeries biélorusses et Bravo aux femmes ! elles prennent plaisir à prononcer à la caisse le nom du parfum en français.

Enfin, Vadim Prokopiev, un des plus grands restaurateurs de Minsk, va plus loin en expliquant la sensualité de la langue française par ses particularités articulatoires !

A suivre …

 

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s