Journée de chemise brodée: se faire voir comme Biélorusse

La journée de chemise brodée (Vyshyvanka) se tiendra le 5 octobre à Minsk pour la première fois, sous format d’un festival de culture biélorusse de 15 h à 22h. Les organisateurs croient qu’il y a actuellement un grand intérêt envers la culture traditionnelle. Cet évènement n’a pas de prétexte précis. Comme explique un des organisateurs Mikita Broŭka, c’est une concordance des opportunités, du moment et de l’lidée.

festival de culture biélorusse avec la chemise brodée à Minsk 5 octobre 2014

“Nous avons décidé d’organiser la Journée de vyshyvanka avant que le froid vienne. D’autant plus que le sujet de chemise brodée et en général de vêtement national biélorusse est devenu populaire. Et nous avons voulu réunir les gens qui possèdent déjà ce vêtement et ceux qui s’y intéressent, pour avoir une fête commune », note Broŭka.

La fête a pour objectif de montrer que le vêtement national biélorusse a du style et est remarquable.

Le festival se tiendra sur plusieurs plateformes. A une foire les visiteurs pourront acheter le vêtement mais aussi d’autres objets avec quelques marques de la culture traditionnelle biélorusse.

Dommage, les producteurs de vyshyvanka LSTR et HONAR n’y prennent pas part car officiellement ils n’ont pas de vêtement prêt aux ventes.

Mais il y aura Simbal.by, déjà connu par ses T-shirts brodés ainsi que l’atelier créateur « Beraguinya » et autres.

“Nous n’ont pas de mission d’organiser un festival purement ethnique, mais plutôt une fête de culture nationale où on pourra tout trouver, les objets qui vont aider à se faire voir comme Biélorusse », remarque Mikita Broŭka.

Dans le cadre du festival il y aura aussi une plateforme où les artisans vont dessiner sur le corps des gens. Ce n’est pas du body-art avec des couleurs à l’eau ou dessins temporaires mais des tatouages sérieux au sujet historique ou populaire.

Aux amateurs d’autres impressions les organisateurs proposent une plateforme avec les jeux de plateau biélorusses. Qui n’a pas encore essayé « Razam », « 1514 » ou « Rebelles », venez ! Certains jeux ont été faits à l’aide de « Art Syadziba » alors ils seront aussi présentés.

“Nous aimerions que les gens puissent jouer et acheter ces jeux », dit Broŭka.

Les interprétateurs particuliers ont été invités, par exemple le groupe musical Unia qui réunit les chansons traditionnelles biélorusses avec une session rythmique puissante.  Sur la même scène va apparaître aussi Recha avec leur musique simple et paroles simples sur l’essentiel de la vie, et aussi le barbu le plus célèbre de la scène biélorusse contemporaine Syarhey Bashlykevich (Leibonik).

Ces musiciens ont déjà leur public, et le projet « Bachy upershyniu » (Je vois pour la première fois) commence à en avoir. C’est un projet poétique et musical du poète Ales’ S’neh et du musicien Andrus’ Zakhahany. Ils réunissent la poésie et la musique et le chant en déterminant leur style comme la lyrique acoustique avec des éléments d’indie.

Le programme du festival comprend d’autres choses – des surprises agréables comme des ornements à coller sur les téléphones et ordinateurs portables, les bandes avec l’ornement national etc.

La journée de vyshyvanka va se tenir dans le Palais de culture à l’adresse rue Talboukhina, 4, 2ième étage, le 5 octobre de 15 à 22 heures. 

Entrée libre. 

Article original en biélorusse: http://naviny.by/rubrics/culture/2014/09/25/ic_articles_117_186931/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s