#MeAndMinsk avec Julien B.: « J’ai trouvé la relation plus naturelle sans artifices entre les gens »

Cette fois dans le projet #MeAndMinsk (#MinskEtMoi) vous verrez un vrai reportage photo fait par Julien B. qui a pu visiter les villes principales du Bélarus en sept jours de son séjour l’été dernier. Et bien sûr, ses impressions !

– Le temps passé, quels sont les souvenirs du Bélarus que tu as gardé ? 

J’ai gardé le souvenir des gens surtout, pas forcément très souriants voir obséquieux comme en France mais avec le sens du service et de l’aide simplement. J’ai trouvé la relation plus naturelle sans artifices entre les gens et j’ai bien aimé.

– Te souviens-tu de la première impression ?
Les grandes places calmes entourées d’édifices immenses, les grandes avenues. C’est ce qu’on remarque en premier en arrivant à Minsk.

Bibliothèque Nationale Minsk Bélarus
Bibliothèque Nationale

– Avais-tu des idées reçues avant de venir? et est-ce que les clichés étaient brisés?

Oui j’avais des idées reçus, je ne pensais pas trouver un pays qui fonctionne aussi bien dans les services et les infrastructures. Tout est très bien entretenu, le train est vraiment très pratique et pas chère, il y a tout ce qu’il faut. Il y a un sentiment de sécurité dans la rue bien que l’omniprésence policière et les formalités d’identification dans chaque ville soit un peu trop importantes pour moi. C’est assez peu dérangeant en fait mais moi je n’aime pas.

Minsk
Minsk

– As-tu vu ou observé quelque chose d’inhabituel ? Qu’est-ce qui t’a étonné ? 

Alors je dirai le calme des grandes places. C’est très impressionnant mais je trouve dommage que tout cet espace de vie ne soit pas mieux exploité avec des animations des lieux de rencontre et de culture. D’un autre coté cela donne un sentiment de calme paisible sans stresse qui fait le charme des villes à l’opposé de ce que peut être Paris. J’ai aussi beaucoup aimé le fait qu’il n’y a pas de touristes et donc pas de commerces autours. Le pays et les relations des locaux avec les étrangers ne sont pas dénaturées par le tourisme.

Théâtre Opéra et Ballet à Minsk
Théâtre Opéra et Ballet à Minsk

– Quels lieux et activités t’ont plus le plus ?

J’ai beaucoup aimé la randonnée en cheval dans la campagne aux alentours de Gomel. J’ai trouvé le paysage magnifique ! J’ai également aimé les promenades dans les différentes villes ainsi que les discussions avec les différentes personnes qui m’accompagnaient, idéal pour avoir différents points de vue et très convivial. Je remercie d’ailleurs toutes ces personnes de s’être autant impliquées dans mon voyage !

Gomel Bélarus
Gomel 
Gomel, Bélarus
plage de Gomel

Gomel et ses alentours Bélarus

– Les villes que tu as vues, sont-elles différentes ? 
Oui ça vaut le détour, elles ont toutes quelque chose, je ne saurais pas dire quoi exactement mais l’ambiance n’est pas la même. Minsk la capitale et ses grands monuments, Vitebsk la ville de Chagall, Gomel Frontalière avec l’Ukraine où je suis déjà allé 3 fois, Grodno un peu plus tournée vers l’ouest.

Vitebsk: 

Vitebsk ville de Chagall Bélarus

Vitebsk Belarus

Vitebsk Belarus

Vitebsk Belarus

Grodno:

Grodno Belarus

Grodno Belarus

Grodno Belarus

Grodno Belarus

– Qu’est-ce que tu conseillerais de faire pour un autre voyageur francophone ? 

Goûter l’ambiance des différentes villes si possible accompagné d’un autochtone, profiter des grandes places et des espaces verts très nombreux et ne pas hésiter à faire un tour dans les campagnes plus reculées qui sont vraiment magnifiques. Campagnes idéales pour un séjour à la fois calme et dépaysant.

– Merci !

Photos: de l’archive personnelle de Julien faites par lui-même 

Les interviews précédentes du projet:

#MeAndMinsk avec Malvina K.: « Grâce au français, je me sens vraiment un peu spéciale parfois »

#MeAndMinsk projet avec Yohan C.: « C’est ça qui m’impressionne le plus ici, penser à l’autre avant de penser à soi ! »

#MeAndMinsk avec Benoit G.: « Contrairement à la France, tout reste ouvert le dimanche là-bas »

#MeAndMinsk avec Elena B.: « Malgré toute la popularité de l’anglais, je suis heureuse de lier ma vie au monde francophone »

#MeAndMinsk avec Jean-Marc: « Mon opinion a changé à 100 % »

#MeAndMinsk avec Nicolas S.: « Il faut s’arrêter au feu rouge (difficile pour un Parisien !) »

#MeAndMinsk, Loïc R.: « La qualité de vie ici est supérieure qu’à Paris »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s