« Deux jours au Bélarus ont été magnifiques »: un Français va à pied de la Bérézina jusqu’à l’Espagne

Le 26 mars le Français Jean a commencé son voyage à pied au Bélarus. Sept-huit mois plus tard il envisage d’aboutir à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne.

Un Français a commencé son voyage à pied à la Bérézina au Bélarus. Photo: Alexandra Kravets.
La famille d’Alexandra Kravets de Logoisk a hébergé Jean le 27 mars. Photo: Alexandra Kravets

Jean habite à 90 km de Paris. Il vient d’avoir 67 ans. Il a travaillé toute sa vie dans une banque et est en retraite. Actuellement il passe la plupart de son temps à voyager. Le pèlerin va à pied tout seul mais donne des coups de téléphone réguliers à ses quatre filles qui s’inquiètent pour le père.

Jean parle français et un peu angalis. Pour le voyage il a préparé des cartes où sont écrites en russe les phrases importantes: « Je cherche l’hôtel », « J’ai besoin de l’eau », « Où se trouve le café le plus proche ? », « Je cherche l’hébergement pour une nuit ». Au total 28 questions qui pourraient aider l’étranger à atteindre son but du voyage. Il a préparé les mêmes cartes en polonais, slovaque, allemand et anglais.

Dans le voyage Jean ne mange presque rien, au déjeuner il casse la croûte et boit de l’eau . Les soirs il a pu avoir un repas dans les familles qui l’ont hébergé.

Au Bélarus le Français a dû descendre plutôt dans des villages sans hôtels alors chercher un hébergement chez des locaux. Jean préfère suivre les chemins ruraux et pas de grandes routes pour ne pas risquer de sa vie.

Jean a commencé son voyage samedi le 26 mars dans le village Studionka au bord de la Bérézina où a eu lieu la bataille entre les armées de Napoléon et l’armée russe. Il a 3700 km à passer et compte le faire en 7-8 mois. A Borisov le père Alexey a aidé le Français à trouver l’hébergement, actuellement le voyageur est chez le prêtre catholique Tomash à Logoisk.

Jean a passé deux jours à Minsk, en hôtel. Puis – trois jours à Borisov dans une famille. Et samedi il a commencé sa route du point de repère. Il aime beaucoup ce chemin jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle , il l’a déjà fait cinq fois. Une fois il l’a commencé dans la ville de Le Puy-en-Velay, l’autre fois – à Arles, puis de Genève, et il y a trois ans il a commencé le voyage à Budapest. Cette fois cette route a commencé au Bélarus.

Au début le Français a pensé partir de Moscou, mais une Française qui y habite, l’a déconseillé disant que le traffic en Russie est dangereux et une voiture peut l’attraper, et les gens boivent pas mal et peuvent être agressifs à son égard. Alors il a abandonné cette idée en faveur de Minsk. Puis en regardant la carte a découvert que c’est près de la Bérézina, un lieu historiquement important pour les Français.

Jean voyage avec un sac à dos auquel est attaché un drapeau français, et marche avec des cannes pour la marche scandinave, alors il est facile de le reconnaître. Il fait près de 25 km par jour, mais a fait 33 km dimanche.

-C’était trop. Mon sac à dos pèse 20 km, très lourd. Demain je vais envoyer quelques affaires chez moi par la poste, pour alléger le chemin.

Jean avoue qu’un voyage à pied est difficile pour lui, mais « ce qui est facile, ne vaut rien, et seules les difficultés sont appréciées ».

Il est en route depuis deux jours mais aime le Bélarus, et trouve les gens qui l’ont accueilli, très hospitaliers et bons.

-Ces deux jours ont été magifniques. Quand j’ai quitté Borisov, moi et la famille qui m’a hébergé, nous avons pleuré. Tous que j’ai rencontrés pour le moment, ont été extraordinaires et très bons.

Jean aurait besoin de l’hébergement et sera reconnaissant pour l’aide. Si vous êtes prêt à l’héberger sur sa route à Bielostok, la rédaction du portail TUT.BY peut donner ses contacts. Il envisage de visiter le prochain temps le village Yuzufovo, Rogovo, la cité agraire Petrishki, Rakov, Ivenets, Diatlovo, Mosty, Svislotch. Puis le français veut aller jusqu’à la Pologne via Bielostok, Krakov, puis Bratislava, Linz, Zalzburg, Lichtenstein, Genève et puis aller jusqu’à l’Espagne.  

Traduit depuis l’article en russe: http://news.tut.by/society/490197.html

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. pouzet dit :

    Ami Jean, bon courage pour ton voyage, je ne sais pas ou tu es ce jour, le 30/03, mais si tu as ce message et que tu passe à Volkovysk, ma belle-soeur pourra surement t’héberger et te nourrir, de meme à Bialystock, la il y a ma belle mére.Je te donne mon adresse mail au cas ou tu pourrais me contacter à temps. launatda@gmail.com. Que la route te sois douce et clémente.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s