5 attraits du Bélarus selon Nigel Roberts

Nigel Roberts Bélarus

Nigel Roberts est un juriste de la Grande-Bretagne qui aime venir au Bélarus et a même rédigé trois guides du pays.

Patrimoine soviétique

Architecture soviétique minsk

Même si le Bélarus indépendant est scéptique à l’égard de cette période de son histoire, cela ne s’estompe pas. On trouve des monuments Lénine presque dans toutes les villes biélorusses. Des symboles soviétiques apparaissent sur plusieurs bâtiments et constructions surtout au métro de la capitale. Cela ne passe pas inaperçu pour des visiteurs étrangers.

N.B. de la traductrice: lisez à ce sujet – Livre en français sur l’architecture soviétique de Minsk, et un long read en anglais où Minsk est nommée la ville soviétique la plus complète et étonnante au monde.

Culture juive

La culturejuive est une partie intègrale de la culture multinationale biélorusse. Plusieurs représentants du diaspore juif aux Etats-Unis sont au fait de nationalité biélorusse, note l’expert. […] Nigel parle avec une cordialité particulière de Musée de l’histoire et de la culture des juifs du Bélarus à Minsk.

Héritage de la Grande guerre mondiale

Jurgan slavy.près de minsk
Photo: dima-davydovich.livejournal.com

Lors de ses voyages au Bélarus Nigel Roberts a visité de nombreux objets du patrimoine de la république reliés à la Grande guerre nationale. Le monument principal de la Forteresse de Brest figure sur la couverture du troisième guide de Nigel. Pourtant le voyageur britannique remarque qu’il est impressionné par des objets de guerre connus comme Khatyn ou Kurgan slavy mais aussi par des monuments dans des petites villes biélorusses.

Culture orthodoxe

Église orthodoxe en biélorussie

Le voyageur remarque que la culture orthidoxe pourrait également intéresser le touriste étranger. Pourtant il n’est pas obligatoire de s’imprégner des traditions religieuses en visitant des églises, car c’est la participation personnelle à un rite qui permet de comprendre mieux la culture religieuse étrangère. Ainsi Nigel se souvient bien de la célébration de Pâques dans un des centres régionaux du Bélarus. Quand près de 2000 personnes se sont réunies dans une église, et tout le monde ont attendu dévotement le prêtre pour faire bénir les produits alimentaires apportés.

Bélarus provincial et hospitalité des habitants locaux

Bélarus provincial

Il ne faut pas limiter la découverte du pays par la visite de ses curiosités. Il faut communiquer avec des locaux au maximum. Le voyageur britannique note que Minsk ainsi que les grands centres régionaux ne suffisent pas pour comprendre vraiment l’âme biélorusse – il faut aller dans la province.

Nigel tient particulièrement à Vetka. J’ai visité le Bélarus plus de 25 fois. Et chaque fois je vais à Vetka. J’y habite chez un instituteur qui enseigne l’histoire. Et je considère sa famille comme une partie de la mienne. De Minsk je vais à Gomel (Homiel) en train. En général je préfère les trains pour me déplacer au Bélarus. De Gomel à Vetka je vais en autobus. Puis je vais à pied jusqu’à la rue Karl Marx. Et chaque fois je me sens chez moi, comme si je n’ai pas quitté ce lieu.  
A part cela Nigel remarque avec tristesse les hauts prix des billets d’avion au Bélarus. Mais en général il trouve le séjour dans le pays assez acceptable poyr un européen au niveau de prix: les prix de l’hébergement et restauration ne sont pas hauts. «Very cheap country», sourit Nigel Roberts quand les étudiants lui posent la question sur les prix au Bélarus.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s