Comment on a appelé le printemps en Polésie

La fête de Maslenka (Maslenitsa en russe) a été célébrée dans la région de Turaŭ selon des rites anciens, veuillez trouver plus de  détails ainsi que des photos et vidéos dans cet article paru en biélorusse sur Novychas.by.
Maslenitsa appel du printemps au bélarus en Polésie

Les orthodoxes ont célébré Maslenka le 26 février. En Polésie c’est le temps pour appeler le printemps. Dans ce reportage vous verrez les rites de deux villages dela région historique de Turaŭ, Pahost et Tonież.

Cette année Pâques orthodoxe et catholique coïncident et presque idem pour Maslenka: du 20 au 26 février pour les orthodoxes et les jours les plus solennels chez les catholiques sont les 27 et 28 février.

On dirait le Bélarus n’est pas grand mais le climat du Nord et du Sud se diffère. La célébration de Maslenka dans toutes les régions biélorusses signifie l’adieu à l’hiver et la rencontre du printemps mais c’est en Polésie uniquement, où il fait plus chaud,  on appelle le printemps.

Le village Pahost près de Turaŭ est le plus connu grâce à son rite de Jurja qui a lieu le 6 mai et est inscrit au Registre de l’héritage non matériel du Bélarus. A part cela, l’église locale garde une des croix en pierre qui, selon la légende, se sont arrivées dans l’eau de Turaŭ à Kiev en  amont du Dniepr et de la Pripiat en Moyen Âge.

Suivant le rite Hey, le printemps les enfants reçoivent un baluchon avec des plats de Maslenka: gâteau, fromage blanc, beurre, oeufs. Sur une coline (autrefois sur un pallier ou une meule, et de nos jours où les gens n’ont plus d’animaux domestiques-sur le toit) les enfabts mangent et jouent aux  oeufs battus.

Maslenitsa à Pagost au Bélarus
Maslenitsa au bélarus en polésie

Ce jeu se diffère de celui de Pâques par ce que les oeufs ne sont pas peints. A ce temps-là les femmes âgées du groupe Mizhgrečča interprètent des chansons rituelles.

Il est curieux que pour les idiomes de Turaŭ ne suivent pas les règles propres à la langue biélorusse littéraire-prononciation de « a » au lieu de « o ».

Le village de Tonież figure dans un film consacré à la Deuxième guerre mondiale (Tonieżskija baby, 1977) et dans plusieurs films etniques et musicaux des années 1970-1990 selon la scientifique Zinaïda Mażejka.

Le rite de l’appel du printemps à Tonież s’appelle Czyrka ou Czyrachka (un des oiseaux locaux).  Ce rite est aussi dans le registre du patrimoine non matériel du Bélarus. Et on chante toujours au village.

 

Pour Maslenka on prépare les gâteaux sous forme des oiseaux, czyrachki.

Pour Maslenka à Tonież on décore… un sapin. Les scientifiques croient que cet arbre toujours vert symbolise une nouvelle année qui autrefois commençait en printemps.

La célébration de Maslenka se fait sur une coline, on fait des danses en rond, on partage les repas, on joue – le tout pour rencontrer le printemps. Le sapin est mis sur un chêne, on brûle l’épouvantail, on mange les produits de fête.  On se laisse glisser de la coline ce qui symbolise une bonne santé pour toute l’année.

Photos et vidéos par Aliena Liashkevich 

A ce sujet : appel du printemps à Wiazynka

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s